Thème 3 : Biocristallisation rénale, une cause émergente de la maladie rénale chronique

Chefs d’équipe : JP Haymann (PU-PH), E Letavernier (PU-PH)), D Buob (MCU-PH), S Vimont (MCU-PH), V Frochot (PH), A Girshovich (AT-AS)
Membres : H Colboc (PhD), E Bouderlique (PhD), E Tang

La biocristallisation rénale ou néphrolithiase est un problème de santé publique croissant dans les pays occidentaux avec des conséquences sanitaires et économiques importantes, car les calculs rénaux, principalement faits d’oxalate de calcium, affectent aujourd’hui près de 10% de la population totale. L’augmentation de la néphrolithiase est partiellement attribuée à sa forte association avec les causes du syndrome métabolique telles que l’obésité, l’hypertension et le diabète, qui ont également augmenté de façon constante. Étant donné que ces troubles métaboliques liés à la néphrolithiase sont également des facteurs de risque de la MRC, l’identification d’une relation indépendante entre la néphrolithiase et la MRC peut être difficile. Notre objectif pour la période à venir est d’identifier et de comprendre les mécanismes physiopathologiques qui relient la néphrolithiase à la MRC.